Table des matières

- Introduction
----- Introduction

- Chapitre I - Les News
----- News

- Chapitre II - Les Ouvrages
----- Date parution

- Chapitre III - Périodiques
----- Revues françaises
----- Périodiques actuels
----- Périodiques antérieurs
----- Bulletins de Ligue
----- Périodiques actuels
----- Périodiques antérieurs
----- Journaux français
----- Périodiques actuels
----- Périodiques antérieurs

- Chapitre IV - Publications
----- Abbé Durand
----- Balédent
----- Barteling
----- Beudin
----- Bolzé
----- Crassier
----- Ezéchias
----- Grégoire
----- Laun
----- Vardon

- Chapitre V - Imagerie
----- Gravures et curiosités
----- Cartes postales récentes
----- Cartes postales anciennes
----- Animaux
----- Afrique et Afrique du Nord
----- Femmes et enfants
----- Messieurs
----- Militaires
----- Divers

- Chapitre VI - Histoire
----- Résumé

- Chapitre VII - Le Livre Ancien
----- Glossaire

- Chapitre VIII - Bourse aux échanges
----- Questions-réponses ?

- Chapitre IX - Liens -

----- sites français
----- La Fédération Française de Jeu de Dames
----- Le site de Véronique Sapin
----- Le site du Damier Lyonnais

----- sites étrangers
----- Le site d'Arie Van der Stoep
----- Forum FMJD

 

 

Joseph Vardon



 

Joseph VARDON

Ce cliché est un extrait d'une photo prise lors du concours international de 1885. On ne connaît pas beaucoup de choses sur Vardon, joueur du XIXème siècle, sinon qu'il est né en 1830 et habitait Caen. Son nom de famille est souvent orthographié (à tort) "Wardon".
Il n'est pas de toute première force mais peut être considéré comme un compositeur assez productif de son époque.
La plupart des compositions qui remplissent son livre ont été publiées dans « la Gazette du jeu de dames » (Amiens), « la Stratégie» (Paris) et « The Leeds Mercury » (Leeds).
Bien que Vardon fut plus attiré par les compositions, cela ne l'empêcha pas de participer aux premières compétitions majeures, telles que le premier concours international de 1885 ou il finit 10ème sur 16 participants, ainsi que 13ème sur 24 joueurs au deuxième tournoi international de 1886.

Il disparaîtra en 1916 à l'age de 86 ans.
 

L’époque 1880-1900

Une œuvre, un joueur.

Comme je le précisais dans l’article précédent, la période 1880-1900 fut faste en littérature damiste. Balédent servit évidemment de "locomotive", mais certains auteurs qui écrivirent des livres plus modestes contribuèrent également à cet engouement, et ne doivent pas pour autant rester dans l’oubli.
Le livre de Joseph VARDON, intitulé « jeu de dames à la polonaise – notes d’un amateur » peut être considéré comme un modèle d’originalité,  à la lecture de son contenu aussi littéraire que scientifique.



Composition de la couverture
 

Cet ouvrage de 74 pages, de format in 8, fut édité à Amiens en 1889. Curieusement, le nom de l’auteur ne figure pas sur la couverture, sans doute volontairement remplacé par « notes d’un amateur ».
Il est possible d’interpréter cela comme une marque de modestie de la part de l’auteur qui possède une grande considération pour notre jeu. Ce n’est qu’en toute dernière page du livre, cependant, que le nom de l’auteur apparaît, dans une conclusion qui ne manque pas de piquant.
Cet ouvrage comporte 4 chapitres principaux : « Définitions et règles du jeu » composent le premier chapitre.
Les définitions sont des vers sur le jeu de dames, extraits de « l’art polonais » et placées à bon escient dans la description des règles.


Compositions de Joseph VARDON


 
n°1


n°2


n°3


n°4

 
Pour en savoir plus... Cliquez ici
 

© Copyright Stéphane FAUCHER.